in

Thé et jeûne intermittent, le mariage parfait

Thé et jeûne intermittent

Pratique devenue tendance, le jeûne intermittent compte de plus en plus d’adeptes. Si certaines personnes y ont recours pour améliorer leur santé, d’autres l’utilisent pour perdre du poids. Le thé favoriserait l’efficacité de cette pratique pour de nombreuses raisons.

Si le thé est connu pour ses nombreuses vertus, il s’associe également à la pratique de jeûne intermittent. Peu calorique et détoxifiant, ce breuvage optimise l’efficacité de la pratique. Zoom sur ses propriétés.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

La personne qui pratique un jeûne intermittent réduit les calories apportées par son alimentation sur une période déterminée. En d’autres termes, elle arrête de s’alimenter pendant la durée du jeûne et ne boit que de l’eau. Cette pratique est aussi appelée jeûne hydrique.

Le jeûne intermittent aurait des effets bénéfiques sur notre santé. Certains y ont recours pour perdre du poids, mais cette pratique améliore également les facultés cognitives et augmente la résistance aux maladies chroniques. Elle permet une purge globale du votre corps ainsi qu’un nettoyage complet du système digestif.

Réduire la sensation de faim

Inutile de rappeler les bienfaits du thé, qui peut être d’une aide précieuse dans la pratique du jeûne intermittent. En effet, le thé réduit considérablement la sensation de faim. En le consommant tout au long de la journée, le pratiquant peut tenir plus longtemps et ne ressent pas le besoin de grignoter. Le thé vert réduit au minimum la production de ghréline, l’hormone de la faim responsable de l’appétit.

Perdre du poids et détoxifier le corps

Si le jeûne intermittent est pratiqué dans le but de perdre du poids, le thé constitue un allié de choix. Le thé vert est à privilégier afin d’optimiser le résultat, car il est efficace pour brûler les graisses.

Autre avantage procuré par le thé, celui de stimuler la détoxification. Si la pratique du jeûne intermittent poursuit un objectif détox, la consommation de thé est recommandée. Le thé est riche en antioxydants qui améliorent la digestion ainsi que le transit intestinal.

Ralentir le vieillissement

Le jeûne intermittent est également un moyen d’offrir une cure de jeunesse au corps. Intégrer le thé dans la routine ne peut qu’optimiser vos résultats, car cette boisson a la faculté d’améliorer l’autophagie, un processus qui optimise la survie des cellules et l’élimination des pathogènes intracellulaires. En d’autres termes, il ralentit le vieillissement des cellules et aide à préserver la santé mentale.

Conseils utiles

Pour profiter pleinement des bienfaits des thés, notamment dans le cadre d’un jeûne intermittent, buvez 3 tasses quotidiennes sans sucre. Outre le thé vert, le thé au gingembre, le thé rooibos et le thé noir vous permettront de varier vos plaisirs.