in

Elle prend son repas sur le CV d’une personne qui cherchait un emploi là où elle travaille : virée sur le champ

Faites très, très attention à ce que vous publiez sur vos réseaux sociaux, non seulement ce que vous publiez pourrait être compromettant, mais le contenu de vos photos, vidéos ou stories pourrait choquer la sensibilité d’autres internautes et créer des situations critiques. C’est en tout cas ce qui est arrivé à une jeune Argentine nommée Pau Palumbo, qui, à cause d’une story qu’elle a publiée sur sa page Instagram, a été renvoyée de son poste de travail…

Ce qui s’est passé, c’est que cette fille, qui passait beaucoup de temps sur le réseau social et postait très fréquemment, a un sens de l’humour et de la plaisanterie très poussé, pour cette raison elle n’avait pas du tout pensé que sa dernière story postée sur le réseau social allait générer un tollé qui conduirait à son licenciement.

La jeune fille avait publié une image dans laquelle on la voyait en train de prendre son déjeuner au travail, sur le plateau il y avait une tourte salée et de la purée de pommes de terre, le tout reposant littéralement sur une feuille de papier : il s’avère que cette feuille était un curriculum vitae déposé par une personne qui cherchait du travail là où Pau Palumbo travaillait ; pour elle c’était une « blague innocente », mais beaucoup ne l’ont pas du tout bien pris : « On est venu laisser un CV. J’ai dit au type de ne pas me le laisser, de le reprendre parce que dans mon bureau, on ne prend pas les gens qui laissent leur CV en personne. Les responsables les jettent souvent, comme dans beaucoup d’endroits et beaucoup de personnes le savent déjà. Je lui ai dit deux fois de ne pas le gaspiller, mais il voulait quand même le laisser. »

De nombreux internautes n’ont cependant pas très bien réagi à l’histoire postée sur Instagram par la jeune femme, qui s’était « moquée » du garçon venu y déposer son CV en quête désespérée d’un emploi, déclenchant un tollé sur le web et conduisant ses responsables à devoir la licencier pour cette blague jugée de mauvais goût. La jeune fille s’est défendue : « Je sais que je n’aurais pas dû mettre en ligne une story de ce genre, mais j’ai toujours mis en ligne des choses stupides, je n’ai jamais pensé que cela se diffuserait comme cela a été le cas. Je m’excuse, mais j’ai l’impression que c’est devenu incontrôlable. »

La conséquence ? Virée sur le champ en raison des nombreuses controverses qui ont surgi sur la toile… Cette jeune femme a-t-elle appris la leçon pour la prochaine fois ?