in , , ,

Insolite : Une mère dépense 3000$ car son fils de 10 ans refuse de porter des vêtements qui ne sont pas de marque !

Son garçon de 10 ans veut absolument des vêtements de marque.

La rentrée scolaire coûte cher à tous les parents, mais quand on connaît l’histoire de Doris Russell, ça aide à relativiser!

On vous dit cela, car voyez-vous, Doris a un fils de 10 ans, Charlie, et ce dernier refuse de porter des vêtements qui ne proviennent pas d’un designer de mode célèbre. Rien de moins.

Selon ce qu’a indiqué Doris en entrevue avec le média Sun, elle doit dépenser plus de 3400 $ lors de chaque rentrée scolaire afin de pouvoir habiller le petit Charlie : « Pendant le confinement, Charlie a passé chaque jour à porter des vêtements de créateurs et le sortir de cela a été plus difficile que jamais. »

Comme Charlie ne porte que des vêtements fabriqués par Calvin Klein ou Tommy Hilfiger, le jeune écolier ne veut rien savoir des marques qui font moins mal à ses finances : «  Il voulait des baskets Nike spécialisées pour ses cours de sports coûtant 120 $, ainsi que des chaussures de football Nike. Nous passons quelques paires par an. Même ses chaussettes coûtent cher. Il porte des Adidas pour ses cours d’activité physique et des Calvin Klein noirs qui coûtent 70 $. Je suis actuellement à la recherche d’un nouveau sac à dos, Nike ou Adidas. J’ai de la chance que mon autre fils aime Primark et ne se soucie pas de ce qu’il porte. C’est un énorme soulagement. »

Doris a confié qu’elle acceptait de dépenser autant d’argent pour son fils Charlie en guise de « récompense pour son travail acharné » et elle considère que son fils n’exagère pas en exigeant de tels vêtements : « Il n’est pas gâté – il est bien élevé, travailleur et aime s’habiller avec des vêtements de créateurs de mode. Depuis qu’il est tout petit, il a toujours voulu bien paraître. C’est un combat pour moi d’avoir du temps devant le miroir parfois! J’ai dépensé des milliers de dollars, non seulement en uniforme, mais aussi en téléphone portable, en ordinateurs et en vêtements à porter lors de fêtes après l’école. »

Selon Doris, Charlie entretient une passion pour les vêtements conçus par des designers depuis déjà très longtemps : «  Il a développé son amour pour les vêtements de designer, car il est mannequin depuis l’âge de cinq ans. Il reçoit beaucoup de vêtements qui lui sont offerts par des créateurs pour qui il fait des défilés, alors il est devenu obsédé. Il affronte d’autres garçons dans des concours. Il est un roi du concours et apparaît dans des publicités télévisées. Nous en filmons un pour une société de construction ce week-end. »

Doris gagne un salaire annuel d’un peu plus de 40 000$, tandis que son mari a un revenu annuel qui s’approche des 50 000 $. On leur souhaite vivement bonne chance pour les autres années à venir…