in , , ,

Insolite : Une femme prétend qu’elle est trop sexy pour trouver un “travail normal” !

Elle était enseignante auparavant.

Une femme qui est très populaire sur Instagram a expliqué qu’il lui était impossible d’obtenir un « travail normal ». En effet, la jeune femme dit croire que sa beauté fait en sorte que les hommes sont trop nerveux pour lui parler.

Amy Kupps a 32 ans et elle est originaire de la Caroline du Nord, aux États-Unis. Pendant quelques années, elle a travaillé comme professeur d’histoire pour des adolescents, mais elle a dû quitter ce domaine lorsque ses employeurs ont découvert qu’elle gérait un compte OnlyFans.

Depuis qu’elle a quitté ses fonctions en tant qu’enseignante, Amy affirme qu’elle n’arrive pas à trouver un nouvel emploi en raison de son apparence : « Être si sexy a toujours été un peu un problème pour moi, mais je pense que maintenant je suis devenue si confiante en moi que je suis trop intimidante pour les gars qui m’interviewent. »

Amy a donné pour exemple un entretien d’embauche qui ne s’était vraiment pas bien déroulé : « Avant d’enseigner, je suis allé passer un entretien pour un emploi dans un magasin et le directeur m’a fait venir à son bureau. […] Il n’arrêtait pas de regarder ma poitrine et mon visage, transpirant de manière incontrôlable et tremblante et ne pouvait pas penser aux questions à me poser.  Quand il est revenu, il a brusquement terminé l’interview en disant que je n’étais pas qualifié, puis il m’a demandé « si j’avais déjà envisagé le mannequinat », car il pensait que je serais bon dans ce domaine. »

Ce n’est pas la seule expérience du genre qu’Amy a dû subir. Et sinon, les rares fois où elle est parvenue à trouver un emploi, sa beauté a été un obstacle pour elle : «J’ai récemment essayé de travailler chez un concessionnaire automobile et l’un des mécaniciens me regardait en déplaçant la Mercedes d’un client et l’a fracassée directement dans la porte du garage. »

Dans l’éventualité où cette situation perdurerait, Amy n’exclut pas la possibilité de subir une réduction de la taille de sa poitrine. D’ici là, elle pourra compter sur son compte OnlyFans pour obtenir des revenus : « C’est difficile de ne pas trouver de travail après la fin de ma carrière d’enseignante, mais mon OnlyFans m’a un peu aidé. C’est parfois un peu décourageant de sentir que je suis jugée seulement sur mon apparence. Je veux dire, je suis super intelligente, mais les gars ne peuvent pas penser au-delà ma petite taille, ma poitrine abondante et mes lèvres gonflées. »