in , ,

Il a tué deux femmes dans les années 1980, un homme a également abusé sexuellement de cadavres !

Une histoire qui donne froid dans le dos !

Après avoir avoué qu’il a tué deux femmes dans les années 1980, un homme a également abusé sexuellement de cadavres dans une morgue, rapporte le Daily Mail. 

Ces révélations sont survenues presque 35 ans après les assassinats de Wendy Knell et Caroline Pierce au Royaume-Uni.

David Fuller avait été arrêté chez lui en décembre dernier. La police a récemment révélé que le meurtrier avait eu plus de deux victimes.

Ses voisins le voyaient comme un excentrique pas bien méchant. Mais celui aujourd’hui âgé de 67 ans et marié trois fois avait en réalité de bien sombres secrets : il violait des morts sur son lieu de travail, dans le cadre de son emploi comme superviseur technique à l’hôpital.

Chacune de ses agressions est précisément notée dans un journal de bord chez lui.

Les autorités ont analysé le matériel génétique sur les scènes de meurtres irrésolus et ont alors recherché un profil génétique particulier. Ils sont ainsi tombés sur l’assassin.

Lors d’une perquisition à sa résidence, ils ont trouvé le journal de bord où il écrivait comment il violait des femmes décédées.

Ainsi, la police croit que l’homme aurait fait des centaines de victimes de plus, dont la plus jeune n’avait que 9 ans et la plus vieille, 100 ans.

« Aucune cour britannique n’a déjà vu de cas d’outrages à des cadavres de cette échelle, et je n’ai aucun doute qu’il continuerait de commettre des offenses si cela n’avait été de cette enquête méticuleuse et cette mise en accusation », a fait savoir la porte-parole des procureurs de la Couronne au Royaume-Uni, Libby Clark.